Aménagement du territoire, Architecture, Association, Limoges

Une proposition de réaménagement de la place Haute-Vienne

L’association 55 Citoyens pour Limoges propose le réaménagement de la place Haute-Vienne, dans l’hyper-centre de Limoges.
Le constat : la rue Haute-Vienne et la place Haute-Vienne souffrent d’une fréquentation faible, malgré les investissements réalisés par les riverains (acteurs économiques et propriétaires).

Pourtant, la situation de ces deux espaces dans le centre-ville comporte de nombreux atouts:
- la rue Haute-Vienne présente une certaine monumentalité: relativement large et rectiligne, elle a été créée à la suite du grand incendie des Pousses de 1790 selon un plan d’ensemble qui se voulait harmonieux (création notamment de trois rues parallèles -la rue centrale étant plus large que les deux autres- aboutissant à un vaste panorama sur la vallée de la Vienne;
- la place Haute-Vienne est l’une des entrée du centre historique; les quelques arbres, les murs et les immeubles anciens confèrent à cette place un aspect pittoresque; surtout, elle offre un point de vue inégalé sur la vallée de la Vienne, l’Hôtel de ville et l’immeuble art-déco de l’Orient.
- ces deux espaces sont très proches des lieux parmi les plus fréquentés de l’hyper-centre: place des Bancs, rue du Consulat, rue Charles Michels, Aquarium, Bibliothèque francophone multimédia…

Mais ces atouts ne sont pas mis en valeur par les décideurs locaux:
- à l’image d’une grande partie du centre-ville, ces deux espaces souffrent d’une grande minéralité: peu d’arbres, peu de pots et de jardinières;
- la présence d’un parking défigure littéralement la place Haute-Vienne et masque le panorama, qui devrait être la véritable attraction du lieu. Quel bénéfice apporte réellement ce parking au quartier et à ses commerçants, sachant qu’à proximité se trouvent trois autres parkings (Franklin Roosevelt, de la Motte et Elie Berthet)?
- l’accès à la place Haute-Vienne pour le promeneur qui vient des rues situées en contre-bas n’est pas aisé (présence d’escaliers).

Voilà pourquoi un réaménagement de la place Haute-Vienne semble plus que nécessaire, selon trois axes:
1- Piétonniser la place afin de dégager totalement la vue sur l’Hôtel de Ville, l’immeuble de l’Orient et l’avenue Georges Dumas et de permettre aux terrasses de cafés et de restaurants de s’installer;
2- végétaliser cet espace et le rendre accueillant, notamment par l’installation de jardinières ainsi que d’une fontaine;
3- installer un élévateur à la place de l’escalier donnant sur le boulevard Gambetta, à l’image de ce qui existe dans de nombreuses villes, ce qui permettrait notamment aux personnes à mobilité réduite de se rendre plus facilement dans l’hyper-centre.

La place Haute-Vienne pourrait ainsi devenir l’un des points nodaux de l’hyper-centre, et l’aboutissement d’un cheminement dont le point de départ est la place d’Aine, et empruntant la rue Othon Péconnet, les places de la Motte et des Bancs, et la rue Haute-Vienne, laquelle profiterait évidemment de la fréquentation sur cet axe.

67721882_2465248623532872_1298127275073470464_n 67800349_2465248856866182_3594796113883824128_n

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Meudon de l'air! |
SOISSON LUC MUNICIPALES LAI... |
Politiquement incorect |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Résonance Citoyenne
| Manas - Une Equipe pour Tous
| Améliorer encore la vie des...